Le mot d'Evelyne

Originaire de Roanne, capitale de la maille, j’ai fait ma carrière dans des entreprises roannaises de prêt-à-porter. En 2008, j’ai créé ma société, Envol, réalisant et diffusant des produits de maille pour de grandes marques.

En 2015, j’ai repris la marque Le Petit Baigneur. C’était pour moi l’aboutissement de ma carrière : diriger une marque qui me ressemble, avec des vêtements de bonne qualité, élégants, séduisants, que je serais fière de porter.

Quels sont vos objectifs pour la suite ?

Aujourd’hui nous souhaitons renforcer notre image qui passe autant par notre identité visuelle que notre présence sur les réseaux sociaux. Pour cela, nous collaborons avec un attaché de presse Parisien. Outre la qualité de notre service, de la création jusqu’à la livraison du produit fini, nous attachons également une grande importance à la proximité avec nos clients et sommes attachés d’être à leur écoute.

Qui sont les femmes Le Petit Baigneur ?

Ce sont des femmes de toutes générations avec un style à la fois chic et décontracté. Elles aiment le travail bien fait, le respect des autres, avec des valeurs parfois traditionnelles, elles aiment échanger et rêvent de faire le tour du monde. Elles adorent chiner, le plaisir de l’objet rare, comme envoutées par la richesse de toutes ces créations d’antan.